Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  karhu le Sam 7 Déc - 13:33

Pas cours lundi cheers (Profs de prépa en grève)
Et comme ça fait plus d'un mois que je ne suis pas sortis dehors et que je commence sérieusement à déprimer, je me suis dit que dimanche soir j'allais faire dodo dans les bois.


J'ai aussi envie de voir si on peut dormir dans les bois comme si j'étais un promeneur perdu. Cad un sac, une veste simple, quelques trucs à grignoter, une bouteille d'eau, et c'est tout.
Pas de sac de couchage, pas de couverture de survie, pas de briquet, rien ...

-> Le but est de savoir si c'est possible de ne mourir d'hypothermie en ces temps froids dans les bois, sans matos.


Pour cela, je vais essayer de trouver un trou pas trop humide dans lequel j'amasserai des tonnes de feuilles mortes. Et on verra si la chaleur ne s'enfuira pas.


En plan B, j'aurai un briquet bic sur moi, pour pouvoir allumer un feu en cas de détresse prolongée (le tout est de savoir quand est-ce qu'on atteint ce point clown )
Voilà voila, en espérant ne pas crever d'hypothermie, j'attends demain soir pour me lancer Very Happy
avatar
karhu

Messages : 1333
Date d'inscription : 04/01/2012
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  Steph le Sam 7 Déc - 14:27

Et en plan C, un sac avec un duvet et un thermos de boisson chaude.
Dans le cas ou tu basculerai en hypothermie même légère, tu trembleras tellement que tu auras du mal à allumer ton briquet.
Faire des tests, oui, prendre des risques inutiles qui peuvent être irrémédiables non.
Ne joue pas au con.
Steph

_________________
Stages Esprit Nature et Survie
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.
avatar
Steph

Messages : 774
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 50
Localisation : Grands Causses

http://www.esprit-nature-survie.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  Jeb le Sam 7 Déc - 14:44

D'accord avec Steph a 100% ,prudence est mère de sûreté .
avatar
Jeb

Messages : 2671
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 55
Localisation : Brie Comte Robert

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  Corazon le Sam 7 Déc - 14:54

karhu a écrit:-> Le but est de savoir si c'est possible de ne mourir d'hypothermie en ces temps froids dans les bois, sans matos.
Une fois mort, ce savoir ne t'apportera plus rien No 


Fait comme Steph l'a dit : assure toi un "camp" de secours bien au chaud au cas où.  Encore mieux, à faire avec un backup qui veille sur toi.

_________________
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

Chaîne YouTube
Mes photos de la nature
avatar
Corazon

Messages : 3113
Date d'inscription : 30/08/2011
Age : 49
Localisation : Province de Liège, Belgique

http://www.nature-photos.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  karhu le Sam 7 Déc - 17:03

Steph a écrit:Et en plan C, un sac avec un duvet et un thermos de boisson chaude.
Pas de duvet avec moi, mais je peux toujours prendre un pull en laine de plus avec une couverture de survie.
Au pire des cas, il y a des maison pas très très loin ...

Steph a écrit:Ne joue pas au con.
T'inquiète Wink 
J'ai déjà fait ça il y a 10 mois, par des températures négatives (mais avec un feu et couverture de survie)
avatar
karhu

Messages : 1333
Date d'inscription : 04/01/2012
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  Steph le Sam 7 Déc - 17:42

Je ne doute pas de ton expérience mais si tu plonges en hypothermie et que tes pensées sont encore assez lucides, tu risques d'être très surpris en arrivant plus à dominer aucun de tes gestes tellement tu trembles.

_________________
Stages Esprit Nature et Survie
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.
avatar
Steph

Messages : 774
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 50
Localisation : Grands Causses

http://www.esprit-nature-survie.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  Invité le Sam 7 Déc - 18:20

Bah il est jeune et plein de testostérones Laughing Laughing  Bonne nuit karhu  

Phil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  floproteus le Sam 7 Déc - 18:49

Je plussois mes camarades, un backup n'est pas un accessoire !

J'ai déjà eu affaire avec plusieurs débuts d'hypothermie et une fois ça n'est vraiment pas passé loin... tu n'imagines pas la rapidité avec laquelle tu passes d'un début d'hypothermie a une hypothermie sérieuse et là c'est ton cerveau qui commence a déconner. Quand ton cerveau déconne, tu deviens juste stupide, et quand les tremblements cessent pour laisser place à un froid très supportable... tu commences à penser que ça va mieux... pale  Si a ce moment là il n'y a pas ce petit instinct doublé d'une lueur d'intelligence pour te pousser à bouger, à agir, tu es cuit. Mort. La vraie mort, hein, celle qui est définitive.
Je ne connais que trop bien l'envie de se tester, mais pense à tes parents, ta famille. Mourir c'est pas qu'une idée.

Je veux pas jouer les moralisateur mais le petit coup de pouce pour que ça bascule du mauvais côté est vite arrivé, souviens toi de la loi de Murphy Wink

Après, si t'as un backup pas loin et que t'as assez d'humilité pour l'utiliser au bon moment.... AMUSE TOI BIEN Very Happy(en fait, tu ne vas pas t'amuser, tu va te cailler toute la nuit et, au matin, tu verra le soleil pointer son nez comme le messie Laughing, parole !)

En plan B, j'aurai un briquet bic sur moi, pour pouvoir allumer un feu en cas de détresse prolongée
Après tout ce qu'on a dit sur le briquet par temps froid (plus de pression de gaz, plus de motricité fine...), ça n'est absolument pas suffisant Mad
avatar
floproteus

Messages : 1528
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 34

http://www.bushcraftattitude.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  eric44 le Sam 7 Déc - 20:01

bonsoir à tous ,
je pense que Karhu est assez conscient de ce qu'il fait et qu'il ne prendra aucun risque inutile et irréflechi .....
se tester, tester pour voir, on l'a tous dejà fait .....
pele toi bien mon ami !!!!!
( l'idée d'un backup est tres importante...quoi qu'avec un feu et de l'eau, tu risques de juste passer une nuit de merde ... à attendre le lever du jour ...)
bonnet de nuit !!!
avatar
eric44

Messages : 148
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 46
Localisation : à coté de Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  floproteus le Sam 7 Déc - 20:36

je pense que Karhu est assez conscient de ce qu'il fait et qu'il ne prendra aucun risque inutile et irréflechi .....
se tester, tester pour voir, on l'a tous dejà fait .....
Il y a une maxime qui dit "les cimetières sont pleins de mecs plus fort que les autres".

Je pense comme toi qu'Antoine a l'expérience et le physique nécessaire à ce petit test, mais les ennuis arrivent aussi malgré nous, malgré les précautions... Je pense que c'est pour ça qu'il est bombardé de conseils (avisés)... et puis on l'aime bien (depuis que le chien est mort) Laughing
avatar
floproteus

Messages : 1528
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 34

http://www.bushcraftattitude.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  Invité le Sam 7 Déc - 20:58

Salut Karhu

Je suis d'accord avec mes camarades.
J'en rajoute une couche en mettant l'accent sur le backup : prend tout le nécessaire pour te sortir de la merde en partant du principe de ne pas t'en servir.
N'oublies pas le portable (les touristes en ont) et de prévenir quelqu’un.
Pour ce qui est de ta question "je veux voir si on peut mourir d'hypothermie dans les bois..." : la réponse est oui et la question plutôt con (désolé).
Lorsque tu dis être proche de maisons : certains sont morts à quelques mètres de la civilisation.
Comme tu le sais : l'hypothermie est insidieuse et rien ne dit qu'elle ne surviendra pas durant ton sommeil, rendant impossible (ou pire) d'aller vers les maisons.
Apprends en bien les symptômes.
A 20 ans on se croit immortel : tu l'apprendras plus tard.
Comme tu le sais : attention au péché d'égo... il faut savoir renoncer, faire demi tour...etc

Maintenant : saches que je ne remet en aucun cas tes capacités en question et que je trouve ta démarche super, sincèrement.
Mais attention à ne pas trop le prendre à la légère...

Éclates toi bien et fais attention à toi, amicalement, Helgor et Jazz.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  floproteus le Sam 7 Déc - 21:13

l'hypothermie est insidieuse et rien ne dit qu'elle ne surviendra pas durant ton sommeil
Petit bémol là dessus. On peut mourir d'hypothermie pendant son sommeil, c'est vrai, mais cela veut dire qu'on était déjà en état d'hypothermie avant de s'endormir.
Le corps est quand même bien foutu et nous réveil quand on a trop froid. Par contre cela veut qu'il faut prendre la bonne décision sans plus tarder, parce qu'après on risque de ne plus jamais se réveiller... pale
avatar
floproteus

Messages : 1528
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 34

http://www.bushcraftattitude.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  Invité le Sam 7 Déc - 22:24

Ouah .. je pense que tu sais que les choses ne se passent jamais comme on le veux ^^ ; fait gaffe à toi .. Je pensais le faire au printemps dans une tranchée de terre et pierre . Mais les habitations sont à 3 minutes à pied .. c'est une bonne idée je trouve ton truc, mais te rate pas ^^ prends des trucs au cas où ouais :)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  Invité le Sam 7 Déc - 23:20

@KARHU: je vais me permettre d' etre un peu familier mais a te lire des fois j' ai l' impression qu' il te manques un casier!!! le bon coté de ma reflexion c' est que chez moi c' est plutot un compliment !!!!!! Wink 
y' a 25 je serai parti avec toi et j' aurai meme essayé a poil juste histoire de surencherir!
le probleme c' est que c' etait y'a 25 ans et que depuis j' ai eu le temps de me peter un certains nombre de trucs..........alors fais bien gaffe a toi et prevois plan B voir B plus C au cas ou.
c' est clair que c' est en forgeant qu' on devient forgeron mais fais gaffe a pas te taper sur les doigts parcequ' avec une masse de 15 livres et ben..........ca pique fort.
bon week end quand meme et a mon avis, au minimum.......tu vas bien te peler le cul  
rentre entier.......au moins pour nous raconter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  Invité le Sam 7 Déc - 23:26

bordel ca me donne des ailes.......je dois courir une heure ce soir........je traverse le quartier le plus pourrave du coin, c' est samedi soir ca doit dealer dans tous les coins, je vais quand meme prendre les pompes qui courent vite on ne sait jamais!
promis, je ne vous fais pas de topic au retour bounce 
qu' il est con ce paul  

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  karhu le Dim 8 Déc - 13:18

Steph a écrit: si tu plonges en hypothermie et que tes pensées sont encore assez lucides, tu risques d'être très surpris en arrivant plus à dominer aucun de tes gestes tellement tu trembles.
C'est ça le plus gros risque !
Savoir se gérer et déclarer le moment critique c'est ça le plus dur ... Et c'est ce que j'ai envie de tester.



floproteus a écrit:
J'ai déjà eu affaire avec plusieurs débuts d'hypothermie [...] tu n'imagines pas la rapidité avec laquelle tu passes d'un début d'hypothermie a une hypothermie sérieuse et là c'est ton cerveau qui commence a déconner. [...] Tu va te cailler toute la nuit et, au matin, tu verra le soleil pointer son nez comme le messie Laughing, parole !)
Ça m'est arrivé 2 autres fois aussi !
Ma première lors d'une rando sur le littoral Breton quand une tempête se finissait, j'en avais déjà parlé il me semble. Mais grosso modo, mon SDC ainsi que mes affaires avaient pris la flotte lorsque je dormais. Le froid m'a réveillé, et j'ai attendu le lendemain matin en grelottant toute la nuit ... Le soleil n'est pas arrivé en messie car il flottait encore lorsque je suis partis :lol:Mais j'étais bien content que ça se finisse !!!!



GreenSpiritOutdoors a écrit:
J'en rajoute une couche en mettant l'accent sur le backup.
J'ai toujours mon portable sur moi ! Wink Et des amis sauront où je serai.
Et puisque que vous avez bien raison, je prendrai des allumes-feux supplémentaires (firesteel aussi) avec une grosse réserve de (petit) bois à proximité.
Couverture de survie, veste polaire, thermos avec du potage dedans, sucre, poncho et gros couteau.

GreenSpiritOutdoors a écrit:Mais attention à ne pas trop le prendre à la légère...
.
Compris Wink
avatar
karhu

Messages : 1333
Date d'inscription : 04/01/2012
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  karhu le Dim 8 Déc - 16:08

Aller, j'y vais !

(ba oui, le temps de me rendre à la petite forêt en vélo, plus le temps de me préparer un gros tas de feuilles avant que la nuit ne tombe)
Puis j'attendrai patiemment en jouant de la flûte avant de me "coucher".

Bonne nuit !  
avatar
karhu

Messages : 1333
Date d'inscription : 04/01/2012
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  karhu le Lun 9 Déc - 10:55

Alors alors, bon, pour commencer, je suis vivant, c'est déjà ça  

Le soleil se couchant vers  17h, je pars aux alentours de 16h20. Il s'est avéré que je suis partis trop tard, car le trajet faisait bien 30-40min à vélo.
Le coin, sur les bords de l'Erdre, un affluent de la Loire.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(photos prises avec le portable, donc très très mauvaise qualité)

Et donc lorsque je suis arrivé à la petite forêt, il faisait déjà sombre.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je rappelle que je suis habillé comme un promeneur normal qui n'a avec lui qu'une veste, un jean, et des chaussures de sport.
Je me perds, je ne trouve pas le chemin, et lorsque je m'aperçois qu'il est trop tard pour rentrer, il faut que je pense à construire quelque chose pour me protéger du froid.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sauf que lorsque je déclenche la phase "je dors ici tant pis" c'est que j'ai déjà passé du temps à chercher une issue. Sait-on jamais, si je trouve un chemin avant que la nuit ne tombe.
Or c'est trop tard, et je dois très rapidement faire quelque chose pour ne pas subir les températures négatives.

Je rappelle que dans mon sac il y a mon backup, cad veste polaire, sac plastique pour une récolte, couteau, à manger (dont boite de conserve, sure et barre de céréale) une bouteille d'eau, on poncho, de la cordelette, ma pochette à feu, et ma sacoche EDC. (+ ma flûte  )
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Normalement, il n'y a que le sac, la veste, la bouteille d'eau et les snacks que je peux utiliser. (tout ce qu'à un promeneur moyen avec lui)

Ainsi, je commence à chercher un endroit qui me conviendrait pour passer la nuit.
Je repère un coin contient pas mal de feuilles, sauf qu'il s'agit d'un fond de vallée, et il fera humide et les feuilles sont déjà un peu mouillées. J'oriente mes recherches en hauteur.
Tiens, un conifère au passage, je prends quelques ramures qui me servira à m'isoler du sol. J'en profite car c'est le seul arbre non caduque dans le coin (hormis les houx, mais ça pique ...)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ah enfin !
Je déniche deux troncs de chêne pas trop pourris entrecroisés ! Je vais m'en servir pour me fabriquer un "nid" de feuilles.
Tout d'abord je place les branches de conifère.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

À présent, je pars à la recherche de feuilles mortes, SÈCHES !
À l'aide de ma veste et d'un bâton, je gratte la surface du sol pour ne récupérer que les feuilles les plus sèches.
Cela met du temps, j'arrête lorsqu'on ne voit goutte.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
On voit très mal, mais je dois avoir un volume de plus d'1m cube de feuilles tassées. Mais je crains que ce ne soit pas suffisant Neutral 

Suite à cela, je ramasse à l'aveuglette toutes les petites branches que je croise e chemin. Ainsi que de plus grosse qui me serviront si jamais je dois allumer un feu. La tâche n'est pas aisée, surtout dans cette obscurité ... Mais bon, un être normal ne déclencherai pas la situation de "survie" 3h avant le coucher du soleil, mais au dernier moment, lorsqu'il s'apercevra qu'il n'a plus espoir de rentrer chez lui ce soir.
Alors je me mets dans les mêmes conditions. C'est chiant, surtout que j'aurai pu peaufiner mon abri, mais on fait avec ...

La boite à feu est positionnée à côté d'une base de bois avec un fagot de petit bois, avec un allume-feu déjà sortis, De cette façon je n'aurai besoin que d'un coup d'étincelle pour que tout parte.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il n'est que 19h mais il fait déjà très froid, je m'emmitoufle dans mon tas de feuilles en attendant.
Le principe étant le même que pour les sacs de couchage: les feuilles servent d'isolant et retiennent ma chaleur corporelle. Le problème c'est qu'elles ne sont pas unies, donc elles se barrent facilement ... Et c'est à ce moment qu'on se retrouve à l'air, vous faisant frissonner.
Décidément, je n'ai pas mis assez de feuilles malgré le temps et le volume que j'y ai consacré ...




20h, je grelotte, c'est pas bon ...No   Ça ne fait qu'une heure que je suis ici et ça va déjà pas bien.
Tant pis, je sors la couverture de survie et le petit polaire. Position fœtale et double couche de feuilles mortes par-dessus moi.

Il fait enfin bon, j'ai chaud, et ça va tout de suite mieux.
Pour tout vous dire,je me préoccupe plus de mon nez qui gratte, du bruit de la couverture ou de mes jambes pliées que du froid Laughing
Ces couvertures c'est une vraie merveille, j'adore cheers 
Mais premier bémol, j'ai déjà utilisé un élément de mon backup. Quelque chose que tout promeneur n'a malheureusement pas No 
Le port de couvertures de survie devrait être très très largement conseillé lors de toute balades hors sentiers !!!


Minuit et quelques, un bruit se fait entendre au loin. Je relève la tête d'entre les feuilles, tiré de mon demi-sommeil.
Un animal court-sur-patte marche entre les feuilles mortes. Jeune sanglier ou renard ? Qu’importe, l'animal se rapproche de mon campement. À tel point qu'il s'aventure à quelques mètres de moi !! Je retiens mon souffle, je l'écoute. Je fais un peu de bruit, il s'en va.
Ouf, il m'aura bien fait flipper celui-là ...
Mais en attendant, j'ai tout défait mon petit "nid" Mad  J'ai trop la flemme de tout refaire, et puis je n'ai pas envie de passer une nuit de merde à frissonner pendant encore 8h ... Le feu s'allumera un moment donné, c'est certain.
Toutefois, je n'ai pas envie de céder dès maintenant J'aimerai voir ce que ça fait d'avoir vraiment froid avant d'essayer d'allumer mon feu.
Pour ce faire, je retire la couverture de survie, je m'allonge sur le dos et j'attends 1h. Volontairement, le froid m’engourdit.

À 1h du matin, en effet, je grelotte de nouveau. (ce qui me permet d'affirmer que sans couverture de survie une personne lambda aurait sûrement succombé plus tard dans la nuit.)
Je tremble et mes mains ne veulent plus se fermer, parfait.
Le briquet bic ne marche qu'au bout du 5 ou 6ème essai. Ok, j'essaye le firesteel: un peu de mal à viser, mais le coton vaseliné prend.
De même; mon fagot de bois également. Puis c'est tout un joli feu qui démarre l'instant d'après.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dès lors, je place la couverture de survie derrière moi et je veille les 6 prochaines heures devant mon feu.

J'ai "perdu" hélas, j'ai utilisé mon deuxième item de backup, à savoir le feu. Il était certain qu'avec un feu il était possible de s'en tirer pour une nuit d'hiver.
Mais grâce à cela, cela m'a permis d'affirmer que je n'aurai pas tenu sans ces deux éléments basique: couverture de survie et initiateur+allume-feu.
Je me demande également ce qu'il avait été de moi si j'étais resté sans feu ... Avec une plus grosse couche de feuilles mortes mieux disposées, j'aurai peut-être pu tenir la nuit. Certes en frissonnant, voir en légère hypothermie, mais j'aurai peut-être survécu ?


La nuit se passe "classiquement" si je puis le dire. J'alimente le feu, j'ai chaud sur une face, mais froid sur l'autre. Tant pis, au moins je ne me les caille pas trop.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quoi j'ai une tête de déterré ? J'ai passé la moitié de ma nuit à me les cailler et puis je n'ai toujours pas véritablement dormis, soyez compréhensifs lol!


Le temps passe ... doucement ..... Très doucement ............
Je me fais chier, j'ai envie de dormir, mais je dois veiller sur le feu, et j'ai froid au cul Rolling Eyes 
L'animal revient me voir 2 autres fois, ça doit être un renard je pense.
Quoiqu'il en est, je patiente ainsi 6h durant, au coin du feu.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lorsque le jour commence tout juste à éclaircir le ciel, je joue de la flûte en attendant d'y voir plus clair.
À 8h je m lève enfin, le feu est mort, et je l'éteint.
Je range mes affaires dans un froid qui vous mord les doigts. (finalement j'étais bien près de mon feu). J'ai même bu un peu de glace formée dans ma gourde Suspect Suspect 
Je reçois un message de Buhiben, j lui répond que je suis vivant  
Et je m'en vais !!!!!!!!!!!

Sur le chemin, je ne sens plus mes doigts ni mes orteils, ils me font très mal Sad 
Quand je sors de la forêt, surprise, tout est gelé:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Shocked Shocked 


Une fois rentré chez moi, je prends une bonne douche bien chaude. Problème, j'ai deux orteils de gelés, ça fait terriblement maaaal No 


Mais bon, au moins je suis vivant, pas encore malade, et élevé d'une nouvelle expérience.





----> Finalement, après avoirp assé une sale nuit de merde, jepeux dire que ma technique de se foutre dans les feuilles n'était pas suffisante. Peut-être qu'avec une couverture de survie et 2 fois plus de feuilles mortes sèches, ça aurait pu le faire  
Ça n'aurait pas été la joie, mais il y a possibilité de tenir ..
Le feu m'a beaucoup aidé. Avoir la possibilité d'en faire peut nous sauvegarder sous à peu près tous les climats. La technique est d’amasser beaucoup de bois, et construire un réflecteur et un abri sommaire non inflammable qui garde un minimum cette chaleur.
Seulement, lorsque nous n'avons pas de moyen d’ignition, on doit faire sans. Et en plein hiver, c'est vraiment limite limite.

   C'est donc pour cette raison que je pense qu'il doit être quasi-obligatoire pour tout promeneur s'aventurant en milieu boisé, même plus ou moins proche de chez lui, avoir sur lui une couverture de survie ainsi qu'un moyen d'ignition.
avatar
karhu

Messages : 1333
Date d'inscription : 04/01/2012
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  Alain le Lun 9 Déc - 11:49

merci du retour Antoine   
très intéressant  Wink 

karhu a écrit:
   C'est donc pour cette raison que je pense qu'il doit être quasi-obligatoire pour tout promeneur s'aventurant en milieu boisé, même plus ou moins proche de chez lui, avoir sur lui une couverture de survie ainsi qu'un moyen d'ignition.

entièrement d'accord !
stage d'initiation hier avec des jeunes ados,
présentation d'un kit complet avec question:
quels sont pour vous et dans l'ordre d'importances les éléments les plus importants pour passer une nuit dehors ??
réponse,

un couteau, à manger, le firesteel,....
personne n'a pris le sifflet, le poncho (ou couverture de survie) , bougie, briquet ....

je parlais d'une nuit dehors sur mon blog...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
avatar
Alain
Admin

Messages : 8679
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 48
Localisation : vienne 86

http://tswma.free.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  Corazon le Lun 9 Déc - 12:15

Merci Jacob pour ce très bon retour et je suis plus que content que tu as pris les backup nécessaires avec toi.

Même si le promeneur lambda emporte ces éléments, il y a forte chance qu'il ne sache pas s'en servir comme toi  Rolling Eyes

_________________
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

Chaîne YouTube
Mes photos de la nature
avatar
Corazon

Messages : 3113
Date d'inscription : 30/08/2011
Age : 49
Localisation : Province de Liège, Belgique

http://www.nature-photos.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  floproteus le Lun 9 Déc - 12:49

Salut Antoine,

Excellent retour, tu as bien géré le test ! Ce qui me plait particulièrement, c'est que tu en tire surtout des enseignements sur ce qu'il faut avoir, et pas sur ce qui t'as manqué (non, c'est pas pareil)   


La tâche n'est pas aisée, surtout dans cette obscurité ... Mais bon, un être normal ne déclencherai pas la situation de "survie" 3h avant le coucher du soleil, mais au dernier moment, lorsqu'il s'apercevra qu'il n'a plus espoir de rentrer chez lui ce soir.
Cela met du temps, j'arrête lorsqu'on ne voit goutte.
C'est marrant, je discutais avec P-E et Helgor il y a peu, à propos du troisième item que j'aurai sélectionné pour mes 3 jours / 3 objet (bientôt).
Ils étaient tout deux étonnés par mon choix : une lampe frontale. Je trouve que ton exemple montre bien l'énorme utilité de cet objet. En effet, sans vision, impossible de construire un abri viable et/ou de construire un feu et/ou de gérer une situation qui se dégrade encore plus... Wink(vécu)


Le principe étant le même que pour les sacs de couchage: les feuilles servent d'isolant et retiennent ma chaleur corporelle. Le problème c'est qu'elles ne sont pas unies, donc elles se barrent facilement ... Et c'est à ce moment qu'on se retrouve à l'air, vous faisant frissonner.
Voilà qui illustre parfaitement la différence entre la théorie et l'expérience, entre les beaux dessins des guides de survie et les galères de la réalité !   


J'ai "perdu" hélas, j'ai utilisé mon deuxième item de backup, à savoir le feu.
Je sais que tu le sais, mais je tiens à le dire : au contraire, tu as gagné !
Tu as bien géré la situation et gagné en expérience de manière sécurisé, c'est du tout bon ! Very Happy 


J'ai trop la flemme de tout refaire, et puis je n'ai pas envie de passer une nuit de merde à frissonner pendant encore 8h ... Le feu s'allumera un moment donné, c'est certain.
Je me fais chier, j'ai envie de dormir, mais je dois veiller sur le feu, et j'ai froid au cul [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Encore un truc qu'on oubli très souvent. Un situation de survie qui dure un peu... c'est chiant Laughing!


Enfin bref :  
avatar
floproteus

Messages : 1528
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 34

http://www.bushcraftattitude.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  Invité le Lun 9 Déc - 12:51

une experience de plus a ton actif........je t' avais dit que tu allais te cailler le cul.......bon d' un autre coté, pas besoin d' avoir fait st cyr pour s'en douter! Very Happy 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  Invité le Lun 9 Déc - 12:51

Salut Karhu

Expérience très intéressante, formatrice et surtout : bravo à toi d'avoir suivi tous les conseils en emportant un back-up complet.

Corrazon : effectivement, tous le randonneur lambda ne saura sans doute pas se servir d'un firesteel par exemple et ne connaitra pas nécessairement les bases de l'isolation, symptômes de l'hypothermie...etc
D'où l’intérêt de concevoir un kit "démocratisé" avec un fascicule explicatif, des allumettes de survie au lieu d'une pierre, des Wetfire Tinder au lieu de coton, du bois gras...

J'ouvre une petite parenthèse pour dire que l'on parle beaucoup d'hypothermie mais trés peu d'hyperthermie, beaucoup plus difficile à combattre que l'hypo.
Je vais tenter d'ouvrir un fil à ce sujet dès que j'en aurais le temps.

Amicalement, Helgor et Jazz.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  Alain le Lun 9 Déc - 13:09

GreenSpiritOutdoors a écrit:

D'où l’intérêt de concevoir un kit "démocratisé" avec un fascicule explicatif
je reste persuadé que ,
couverture/bougie longue durée et briquet
sont les éléments indispensables ,
faciles à mettre en oeuvre par tout le monde ,
simple ,rapide et efficace ....
faut pas chercher midi à quatorze heure parfois.
avatar
Alain
Admin

Messages : 8679
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 48
Localisation : vienne 86

http://tswma.free.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  karhu le Lun 9 Déc - 16:11

Alain a écrit:
quels sont pour vous et dans l'ordre d'importances les éléments les plus importants pour passer une nuit dehors ??
J'aurai répondu les 5C Wink

Alain a écrit:je parlais d'une nuit dehors sur mon blog...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Pas mal ton blog, je ne savais pas que tu en avais un ! Il résume parfaitement la situation, bien joué

Corazon a écrit:
Même si le promeneur lambda emporte ces éléments, il y a forte chance qu'il ne sache pas s'en servir comme toi Rolling Eyes
C'est possible, mais au moins il aura un minimum de petites choses pour ne pas mourir trop tôt Neutral
Après je reprends la signature de Pascal: "t'as beau avoir le meilleur couteau du monde , si t'as des pattes de poulet ,il ne te sert a rien"


floproteus a écrit:
Excellent retour, tu as bien géré le test ! Ce qui me plait particulièrement, c'est que tu en tire surtout des enseignements sur ce qu'il faut avoir, et pas sur ce qui t'as manqué (non, c'est pas pareil)
Ravi que l'expérience ait pu profiter à d'autres dans ce cas Wink

floproteus a écrit:
J'ai "perdu" hélas, j'ai utilisé mon deuxième item de backup, à savoir le feu.
Je sais que tu le sais, mais je tiens à le dire : au contraire, tu as gagné !
Tu as bien géré la situation et gagné en expérience de manière sécurisé, c'est du tout bon ! Very Happy
Moui, dans ce sens, j'ai pu montrer la nécessité des items à emporter et par ailleurs, gagné en expérience. Même si au fond mon but de dormir en hiver sans feu n'a pas réussi ! Ça dépend comment on le prend ...


paul55555 a écrit:je t' avais dit que tu allais te cailler le cul.......
Je m'en doutais forcément, mais j'avais un doute sur la durée, ça m'a bien fait chier au bout d'un moment quand même ...

GreenSpiritOutdoors a écrit:
D'où l’intérêt de concevoir un kit "démocratisé" avec un fascicule explicatif, des allumettes de survie au lieu d'une pierre, des Wetfire Tinder au lieu de coton, du bois gras....
Sauf que le matériel fait plus "survivor" donc vendeur Rolling Eyes Les gars ne s'en serviront pas dans des situations critiques, plus pour faire mumuse devant les copains ...

Il faudrait revenir à des fondamentaux plus basiques, faciles mettre en œuvre par tous, et c'est en ce point que je rejoins Alain.  cyclops 
avatar
karhu

Messages : 1333
Date d'inscription : 04/01/2012
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promeneur perdu, dormir une nuit par 0 degré, sans feu

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum